Forum Français de la Jeunesse

Les organisations de jeunesse de droite (UNI–MET et Jeunes Republicains) quittent le Forum français de la jeunesse (FFJ) et dénoncent le verrouillage de la jeunesse.

Dès la création du FFJ, les Jeunes Republicains, l’UNI et le MET avaient choisi d’y participer estimant que cet organe pouvait être un espace de débat intéressant pour faire avancer les questions de jeunesse.

L’UNI, le MET et les Jeunes Républicains avaient d’ailleurs, à l’époque, travaillé avec le cabinet de Luc Chatel à la mise en place du FFJ.

Mis en place par le gouvernement en 2012, l’espace de débat du FFJ s’est rapidement transformé depuis l’alternance socialiste au gouvernement en lieu de pensée unique, réservé uniquement aux idées de gauche.

Nos organisations ont eu à regretter que les opinions minoritaires dans cette instance ne soient jamais écoutées, et qu’elles ne figurent même pas dans les rapports du forum.

Les avis du FFJ se sont succédés construisant un discours plus à gauche que le Gouvernement comme entre autres: la limitation du temps de travail à 32 heures, l’encadrement strict des loyers ou encore la limitation à un mandat unique dans le temps et dans l’espace!

Les milliers de jeunes que nous représentons refusent de continuer à cautionner cette mascarade, au sein d’une organisation qui attire les sensibilités pour mieux les aligner sur des positions gauchistes.

Nos organisations ont donc choisi de quitter collectivement le FFJ.

La voix des jeunes ne saurait être portée que par des organisations verrouillées qui prônent l’assistanat et le laxisme a tous les étages.

Nous continuerons à porter la voix des jeunes, qui aujourd’hui, contrairement à ce que pense le FFJ, ne demandent pas plus de réglementations mais un souffle de liberté.

Les Jeunes Républicains

Related Posts