Raphael Schellenberger

Raphael Schellenberger, plus jeune maire d’Alsace et conseiller départemental du Haut Rhin

 

– engagé depuis toujours dans le milieu associatif, notamment culturel

– engagé à 18 à l’UMP, (en 2008) après avoir participé activement aux élections législatives de 2007

– référent jeunes de ma circonscription en 2009 pour les élections européennes

– délégué de circonscription en 2010

– responsable départemental des jeunes en 2011 et jusqu’en juin 2014

– titulaire d’un Master 2 en administration des collectivités territoriales

– élu Maire de ma commune natale en 2014 puis Conseiller Départemental du canton de Cernay (2ème plus gros canto. Du département) en 2015

– Président du groupe majoritaire au CD68

– Charges de différentes missions dans le domaine de la culture et notamment dans la pratique artistique amateur qui me tient particulièrement à cœur

 

« C’est en 2008, à 18 ans, que j’ai fait le choix d’adhérer à l’UMP. Ce choix était mûrement réfléchi et venait transcrire un engagement local fort dans le milieu associatif et – de facto – près d’élus locaux de valeur et de qualité. En interne, les opportunités se sont succédées et grâce à la confiance qu’on m’a accordé j’ai pu devenir Délégué de Circonscription et RDJ.

En 2013, après mon parcours universitaire, j’ai été sanctionné d’un Master 2 en Administration des Collectivités Territoriales. Ce cursus répond à mon attachement sans concession à la démocratie locale et a ma conviction forte que la décentralisation est le meilleur moyen de moderniser la République et la Démocratie au 21ème siècle. L’échec du Référendum pour la création d’un Conseil d’Alsace en 2013 est certainement ma plus grande déception politique tout en étant le plus puissant moteur de mon engagement aujourd’hui.

 

En 2014, j’ai longuement réfléchi avant de me présenter aux élections municipales dans ma commune natale, Wattwiller, 1800 habitants. Après une campagne courte mais intense j’ai eu l’immense honneur et l’énorme responsabilité de devenir Maire. Élu Conseiller Départemental en 2015 à la faveur du nouveau découpage cantonal, je suis au delà des dossiers de ma commune ou de mon canton, particulièrement engagé dans La Défense et la promotion de la pratique artistique amateur. La densité de l’engagement bénévole en Alsace est atypique, la vitalité du milieu culturel amateur est une richesse tellement importante pour le fonctionnement de la société qu’il mérite toute l’attention des pouvoirs publiques alors que la société nous pousse toujours davantage à l’individualisation des loisirs. »

Autres